"Trajectoires dans le cercle" de Sophie Aman


Trajectoires dans le cercle
Auteur : Sophie Aman
Editions : Aéropage (mars 2010)
ISBN:978-2908340853
Nombre de pages : 420

Quatrième de couverture :

Roman d'action, d'amour et d'aventure, qui vous immerge dans l'univers mystérieux et complexe des Services Secrets : une plongée délicieuse et mouvementée en eaux troubles...
Aude, une jeune étudiante, se trouve accidentellement impliquée dans un réseau terroriste. Une équipe est chargée de la mettre à l'abri et d'assurer sa protection. Un autre regard, de l'intérieur, entre fraîcheur et gravité, entre renoncement et sacrifice. Ou comment ces artisans de l'ombre conjuguent le verbe servir.

Mon avis 

«Toute ressemblance avec …. »

« Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite. »

Cette petite phrase m’a trotté dans la tête et j’ai bien regardé, elle n’est écrite nulle part dans le livre ….
Mais ….. ce n’est pas écrit non plus, « roman …. »
Alors …..
Connaissant le «vécu » de Sophie Aman » (agent des services de renseignements, coma profond suite à un accident de ski etc ….), je ne peux m’empêcher de penser qu’elle a mis probablement beaucoup de son histoire personnelle dans ce livre …
D’ailleurs, lorsqu’on écrit, on donne toujours de soi, n’est-ce pas ?

En couverture, une très belle aquarelle, sobre, qui m’a beaucoup plu, réalisée par le peintre officiel des Armées (Tiens ? Coïncidence ? ….)

Puis nous rentrons dans le vif du sujet …
Aude, jeune fille de 18 ans, va se trouver entraînée, sans le vouloir, à œuvrer dans « l’ombre » pour les services secrets français. En la suivant, nous redécouvrirons des événements du passé récent : Proche-Orient, Afrique, Europe (chute du mur de Berlin) … les lieux et les faits seront « revisités » à travers le regard d’Aude et de ses compagnons. Nous allons être avec eux, de l’autre côté, du côté de ceux qu’on ne voit pas, qui agissent pour défendre au mieux les intérêts de leur patrie.

Remarquablement expliqués, nous saurons tout ou presque, des entraînements pour faire de ces hommes et femmes des combattants aguerris, des caches, des méthodes de communication, des doubles identités, des précautions à prendre, des « couvertures » officielles, des sacrifices demandés, des exigences …. Le vocabulaire « militaire » ne dérange pas car il est expliqué, si besoin, en bas de page.

Il y a donc de l’action et on se laisse vite prendre au rythme trépident de ce livre que je n’ai pas lâché une fois commencé …. enfin presque …..
En effet, il m’a fallu une soixantaine de pages pour être vraiment accrochée.
Au début, j’ai trouvé l’écriture « trop simple », les phrases me semblaient très courtes et posées les unes à la suite des autres, puis cette façon « militaire » (dépourvue de toute circonvolution inutile) d’écrire m’a conquise (ou alors je me suis habituée) et cela ne m’a plus dérangée dans ma lecture au contraire, cette espèce de « sobriété » permettait d’aller à l’essentiel.

Mais Sophie Aman ne se contente pas d’écrire un livre d’actions, elle mène une véritable réflexion sur le rôle de la peur …

« Celui qui maîtrise sa peur, qui est capable de ne rien laisser paraître, dans les circonstances les plus périlleuses, est véritablement au sommet de son art. Il est littéralement maître de lui. »
« S’affranchir de la peur, c’est lâcher-prise, s’abandonner consciemment avec peut-être la mort à la clé … »

Cette peur qu’il faut « apprivoiser » pour donner le meilleur de soi, cette peur qui nous habite tous plus ou moins face à l’inconnu, cette peur qu’il est nécessaire de canaliser pour avancer dans la vie … Cette peur, encore plus importante dans les missions de ces « agents secrets » qui risquent leur vie …

Vie ? C’est aussi un sujet abordé de nombreuses fois dans cet ouvrage …
L’expérience des 126 jours de coma de notre auteur, lui a donné, sans doute, un autre regard sur la vie ….
Délicatement, sobrement, mais profondément, à travers les lignes retraçant l’évolution des différents personnages, Sophie Aman nous fait réfléchir à ce cadeau de chaque matin : se réveiller vivant …. et libre ….

« … je suis dans l’instant. Demain est un autre jour, que peut-être je ne connaîtrais pas, où la mort nous séparera.
……
Alors la vie prend véritablement  tout son sens, toute son intensité, toute sa profondeur et sa richesse. »

L’écriture est parfois encore un peu « stricte » et pourra s’étoffer,
tout comme les prochains personnages, dont il me plairait que l’aspect « psychologique » (pensées profondes et ressentis de chacun) soit développé.

En conclusion, l’histoire retracée dans « Trajectoires dans le cercle » est très « visuelle », les scènes d’action sont très bien décrites. Tout cela pourrait donner naissance à un film.

Ce très bon livre réunit à la fois, l’action, les sentiments et la réflexion  sur des sujets nous touchant « au cœur. ».
Sophie Aman sait nous captiver mais elle n'oublie pas non plus de nous faire réfléchir ....