"Alice" de Heidi Perks (Now You See Her)


Alice (Now You See Her)
Auteur : Heidi Perks
Traduit de l’anglais (Grande Bretagne) par Freddy Michalski
Éditions : Préludes (15 Mai 2019)
ISBN : 9782253045670
450 pages

Quatrième de couverture

Une enfant disparaît. Deux versions du drame. Une seule vérité. Harriet avait confié sa fille à sa meilleure amie Charlotte pour un après-midi à la kermesse de l’école. Charlotte est persuadée de n’avoir quitté Alice des yeux qu’une fraction de seconde. Le temps pour la fillette de se volatiliser. 

Mon avis

L’histoire commence dans le Dorset, au Sud de l’Angleterre, dans une petite bourgade. A l’école, toutes les mères de famille se connaissent, s’entraident, se rencontrent. Une nouvelle est arrivée dans le quartier, mariée à Brian, elle s’occupe à temps plein d’Alice, quatre ans qui ne sort pas beaucoup des jupes de sa maman et qui ne va pas encore en classe. Charlotte, qui a trois enfants, devient proche d’Harriet et l’introduit dans son groupe de copines mais ce n’est pas facile car toutes ces femmes n’ont pas les mêmes préoccupations, les mêmes moyens financiers…. Et puis l’une a un mari, l’autre est séparée… Elles sont proches mais se disent-elles tout ou restent-elles dans le superficiel ?

Pour la kermesse de l’école, Alice part avec Charlotte et ses enfants, pendant qu’Harriet va suivre une formation…Et là, le drame, la petite fille disparaît. Kidnapping, manque d’attention, accident ? Toutes les hypothèses sont envisagées. La police mène l’enquête…

L’auteur présente son livre en donnant les points de vue de Charlotte ou d’Harriet, avant et après la disparition. Ce n’est pas forcément linéaire mais c’est très clair, bien construit donc facile à suivre.
Ce n’est pas la première fois que ce thème est abordé dans un livre. Ce qui est intéressant, c’est de comprendre pourquoi les gens agissent ainsi, ce qui les motive, ce qu’ils taisent…Et de s’apercevoir que l’on croit tout savoir d’une amie, alors qu’il n’en est rien…

L’amitié des deux voisines peut-elle résister face à un tel événement ? Charlotte ne va -t-elle pas être ciblée par les remarques désagréables ? Le couple formé par les parents d’Alice survivra -t-il malgré la souffrance et l’évolution de chacun ?

L’intrigue mise en place par Heidi Perks se dévoile par bribes, à la manière d’un puzzle. Certains aspects sont faciles à entrevoir, d’autres pas du tout. La traduction est bien faite, et l’écriture nous plonge au cœur de l’action et des émotions, des ressentis, des protagonistes. Malgré tout, j’aurais peut-être un peu plus insisté sur le côté sombre de certains. On découvre que beaucoup de choses volent en éclats, que l’équilibre est bouleversé dès que survient une tragédie. A ce moment, la communication devient difficile entre les personnes, les rapports humains se modifient….et on peut se demander si on connaît vraiment ceux qu’on côtoie quotidiennement ….

C’est une lecture très addictive. J’ai passé quelques heures hors du temps, car je ne voulais plus lâcher ce roman !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire