"Anonyme" de Luc Fivet

Anonyme
Auteur: Luc Fivet
Editions: Le ver à soie (3 Avril 2018)
ISBN:979-1092364309
157 pages

Quatrième de couverture


Un soir, vous rentrez du travail. Un inconnu attend à la porte de votre domicile. Un brave type comme il en existe des millions. Un anonyme. Sauf que celui-là demande un euro pour vous laisser rentrer chez vous. Un petit euro. Surtout, n’acceptez pas. Car cet inconnu va ruiner votre vie. Un conte philosophique en forme de roman noir : comment peut-on cohabiter dans un monde où chacun joue sa survie ?


Mon avis

C'est la crise....

« Dans la vraie vie, les sales coups vous tombent dessus sans crier gare, et on passe son temps à se demander pourquoi c’est arrivé. Et en général, on ne trouve jamais la réponse. »

C’est la crise, tous les moyens sont bons pour gagner un peu d’argent.
Si je vous tiens un parapluie pour que vous sortiez de votre voiture sans vous mouiller alors qu’il « tombe des cordes » et que je ne vous demande qu’un petit euro en échange, que déciderez-vous ? Pas de souci n’est ce pas ? Ce n’est rien un euro ou si peu…
Sauf que … si je me mets à envahir votre quotidien sous prétexte de prendre soin de vous, de vous épargner quelques tâches désagréables, que ferez-vous ? Mais si, à ce moment là, je souligne que, ces malheureux petits euros que vous m’offrez, sont mon seul moyen de survivre…. Changerez-vous d’avis ?

C’est dans cet engrenage que s’est retrouvé notre malheureux comptable. Il avait pourtant peu de soucis, une maison dont il a hérité, un travail qui lui convient, une amie régulière et plus si affinités, un collègue sympathique, un chef de service qui ne lui fait même pas peur….Une vie simple, bien rangée, tranquille ….
Jusqu’au grain de sable …. le visiteur ….
A partir de là, tout se dérègle, tout le quotidien parfaitement agencée se détériore; se fissure, se fendille…..Au début, on se dit comme lui, qu’il suffit d’attendre, que l’intrus va se lasser, s’en aller… que ça ne tient pas debout et que ça ne va pas durer… et puis de guerre lasse, on le voit lâcher un petit bout de plus ….

L’écriture de Luc Fivet est vive, alerte, agréable et de qualité. On se prend à la lecture et même si quelques doutes nous effleurent, on se demande comment cela va se terminer, on rit beaucoup des comiques de situation, très visuels, on s’esclaffe puis le rire devient « jaune » et on prend en pleine figure quelques questions existentielles qu’on aurait pu oublier … Qu’est ce qui est important dans la vie, quels sont les choix à faire et quand ? Jusqu’où aider l’autre et lui donner une place dans notre vécu?

Sur un ton badin, avec de l’humour (mais qui sait être grave, et m’est venue à l’esprit la phrase du poète: « L’humour est la politesse du désespoir. »), Luc Fivet nous parle et nous entraîne à sa suite dans un conte où la réalité n’est pas si loin qu’elle en a l’air….

Une lecture, hors des sentiers battus, très plaisante….

Vous m’avez lue ? Euh….. Ce sera trois euros….. désolée tout augmente …..;-)