"L'aubépine" de Sophie Selliez


L’aubépine
Auteur : Sophie Selliez
Éditions : LBS éditions (10 Janvier 2019)
ISBN : 978-2378370572
260 pages

Quatrième de couverture

Aurore, Gabriel, François, Natacha, Claire, Xavier et Anne-Cécile effectuent un premier bilan de leur vie d'adulte.  Comment concilier réalisation de soi et respect de l'autre ? Comment trouver sa place dans un monde aux valeurs en pleine mutation ?

Mon avis

Une excellente play list, une écriture délicate et aboutie, que demander de plus ?

Ce premier roman met en scène des hommes et des femmes, en couple ou pas, dans leur quotidien. Des gens comme vous et moi, alors forcément, on peut s’identifier ou reconnaître des amis dans les personnages proposés.

La grande force de Sophie Selliez est d’avoir réussi un récit tout à fait crédible, ancré dans la réalité où les situations sont de celles que l’on peut vivre. Son écriture est vive, agréable, moderne. Elle cisèle avec finesse les faits et les rapports humains qui en découlent. Son sens de l’observation se ressent tant son approche humaine est précise. On dirait presque qu’elle a vécu tout ce qu’elle présente. Il y a ceux qui se posent des questions parce que leur union semble être arrivée à son terme ou bien parce que l’étincelle a disparu, ceux qui voudraient se marier, ceux qui espèrent un enfant qui ne vient pas etc… C’est aussi l’analyse de ces rencontres, de celles qui bouleversent une vie, vous mettent la tête et le coeur à l’envers et dont vous ne savez plus ce qu’il faut en faire. Les ranger au plus profond de votre être pour ne pas les abîmer ou foncer pour en profiter ? L’auteur nous rappelle également combien les choix sont difficiles, coûteux parce qu’une fois qu’ils sont faits, on ne peut s’empêcher de penser que peut-être, si ….

J’ai dévoré ce recueil, le style est fluide, les personnages attachants dans leur force et leur faiblesse. Ils sont humains tout simplement…. Ce ne sont pas des surhommes, ils ont des failles, les assument plus ou moins et Sophie Selliez en parle si bien qu’on a l’impression qu’on pourrait les rencontrer demain. Il y a suffisamment d’individus pour passer de l’un à l’autre sans se lasser. Et la construction des chapitres est très nette, on ne se perd pas et puis certains se croisent bien sûr !

Cerise sur le gâteau : les titres musicaux s’accordent à merveille au texte et font de ce livre un cadeau cocooning. Un conseil : musique (vous avez les morceaux en fin d’ouvrage), canapé et … bonne lecture !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire