"Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire" de Jonas Jonasson (Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann)

 

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann)
Auteur : Jonas Jonasson
Traduit du suédois par Caroline Berg
Éditions : Presses de la Cité (10 mars 2011)
ISBN : 978-2258086449
468 pages

Quatrième de couverture

Alors que tous dans la maison de retraite s'apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l'histoire du XXe siècle.

Mon avis

Ma grand-mère ressemblait par certains côtés à ce petit vieux, héros de ce roman déjanté et jubilatoire malgré quelques longueurs….

Coriace l’ancien, il veut décider de sa vie et n’a pas le souhait de fêter son anniversaire. Donc, rebelle, il se fait la malle et va vivre, pour le plaisir ou pas des lecteurs, une série de situations toutes autant invraisemblables les unes que les autres. Parallèlement nous revisiterons son passé, faisant même un peu d’Histoire (avec un grand H) par la même occasion. Histoire qui sera, également réétudiée, transformée, au gré des rencontres de notre personnage principal.

Le style est « enlevé », vif, rapide. L’intérêt est assez fluctuant mais l’écriture (bravo pour la traduction !) vaut à elle seule, le détour. Citant Paasilinna (pour se dédouaner ?), l’auteur nous emmène lui aussi dans un registre décalé où le ridicule ne tue pas mais fait rire et détend les zygomatiques. Dans le monde morose que l’on côtoie parfois, ça fait du bien (et si besoin est, je rappelle que lorsqu’on rit, on gagne des années de vie ;-)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire