"Ze journal de la famille (presque) zéro déchet" de Bénédicte Moret

Ze journal de la famille (presque) zéro déchet
Auteur (texte et illustrations) : Bénédicte Moret
Éditions : Le Lombard (7 février 2020)
ISBN : 978-2803672240
156 pages


Quatrième de couverture

Bien connue en France, la famille Zéro Déchet prend la plume pour nous raconter ses péripéties familiales vers un mode de vie sans déchet. De la prise de conscience à un nouvel équilibre, ce qui ne devait durer qu’un an devint finalement un véritable sacerdoce ! Une aventure déjantée pleine d’autodérision, à l’opposé de notre société de consommation excessive.

Mon avis

C’est l’histoire d’un couple (avec deux enfants) qui a commencé une belle aventure en 2014 et qui la partage avec nous. Un blog, des conférences, des livres, des guides, une bande dessinée…. On les a accusés d’être une fausse famille, d’être mis en scène, d’en faire trop, de le faire mal… Mais ce qu’on ne peut pas leur enlever, ce sont leurs convictions et leur volonté de vivre autrement et mieux pour la planète, pour eux, pour les autres….

J’ai trouvé cette BD très abordable, simple, avec des exemples concrets dont de petits gestes que chaque personne désireuse de préserver un tant soit peu l’environnement, peut faire. Ce que j’ai apprécié, c’est qu’on ne me fasse pas la leçon (du style : si vous ne vivez pas comme nous, vous êtes nuls, vous n’avez rien compris) et que les explications données soient claires. Administratrice d’une association qui milite pour l’environnement, c’est évidemment un « discours » et une « approche » qui me parlent. Je ne vis pas comme la famille zéro déchet (ou presque) mais j’applique quelques-unes de leurs suggestions : apporter mes emballages (sacs en coton par exemple) pour mes fruits et légumes, acheter la farine, le sucre, les légumineuses etc … en vrac. Par contre, j’aime toujours autant mon dentifrice ; -) non fait maison…. Si j’essaie au maximum d’acheter local et français, il m’arrive de faire des entorses que je qualifie de raisonnables.

Se désencombrer de l’inutile, remettre sur le marché de l’occasion (ou donner) ce qui dort dans les placards, partager les ressources, éviter la surconsommation, vivre plus simple et mieux, lutter contre le gaspillage et les contenants en plastique qui ne servent à rien etc… toute une aventure à laquelle nous convie, avec le sourire, cette famille.

Les dessins sont parlants, les textes édifiants et l’ensemble n’est pas rébarbatif et bien d’actualité. C’est une jolie bande dessinée à offrir ou à s’offrir ou à partager…. En se disant que « un geste plus un geste et c’est ma planète qui va mieux. » Ne dites pas non, chacun peut se bouger à son niveau, sans gros effort, allez on s’y met ?


Aucun commentaire:

Publier un commentaire